A Propos

A Propos

Le Filigrane

Le terme « filigrane » vient du latin filum, fil, et granum, grain car la technique comporte également l’adjonction de minuscules sphères d’or ou d’argent. 

La technique du filigrane est une forme d’art antique, maîtrisée par une poignée de maîtres artisans répartis sur tous les continents. Ce sont de minces fils d’or ou d’argent, jusqu’à 0,2mm de diamètre, torsadés ou non, que l’on soude sur une plaque de métal ou entre eux, ce qui produit un effet de dentelle. 

Fabriqué entièrement à la main, chaque bijou est différent et unique. C’est un travail très minutieux de broderie à partir de fils d’argent purs très fins et seuls les bijoutiers les plus expérimentés peuvent s’y tenter. Leur création peut impliquer de nombreuses heures de travail en fonction de la complexité du design. Il faut, pour la plupart du temps, compter entre 5 à 35 heures de travail. 

Bien que ce soit devenu une branche particulière de la bijouterie moderne, cette technique faisait toutefois partie du travail ordinaire du bijoutier à l’époque. 

La technique du filigrane est une forme d’art ancestral, populaire dans de nombreuses civilisations. C’est une technique de bijouterie aux origines très anciennes. On trouve des bijoux en filigrane dans les civilisations Egyptienne, Etrusque, Grecque, Romaine et Arabe. Née en Asie, le filigrane aurait été exporté par les Phéniciens (au XIIe siècle avant J.C.) vers les pays de la Méditerranée. Puis, au fil du temps elle s’est popularisée dans toute l’Europe. A la fin du 19éme siècle, Peter Carl Fabergé, joaillier des tsars de Russie et célèbre concepteur des fameux « Œufs de Fabergé » a largement contribué à remettre cette technique sur le devant de la scène. 

Des découvertes archéologiques dans l’ancienne Mésopotamie indiquent que le filigrane a été incorporé dans les bijoux depuis 3000 ans avant J.C. A ce jour les artisans de cette région continuent à en produire, et cette technique est connue sous le nom de «  telkari ». En Inde et en Iran, on la connaît sous le nom de « malileh ».

On trouve également des bijoux en filigrane dans certaines tribus africaine comme en Ethiopie, au Mali, au Sénégal ou encore en Côte d’Ivoire.

Designs uniques​

Contact direct avec
le producteur

Garantie et
services après-vente

Visitez notre atelier !

E-mail

info@stardustopals.ch

Tel

+ 41 77 902 31 83

CHUGUENIN

Site web réalisé par Apppli.ch

Cart Item Removed. Undo
  • No products in the cart.